La présence de résidus d’hormones et de stéroïdes anabolisants dans les aliments tels que la viande ou le lait constitue un risque potentiel pour la santé des consommateurs. Voilà pourquoi R-Biopharm propose des systèmes de test pour la détection d’hormones naturelles et synthétiques et de stéroïdes.

Les hormones sont des messagers biochimiques endogènes qui sont transportés par le sang vers les organes cibles. En plus des hormones sexuelles naturelles, des stéroïdes synthétiques et des bêta-agonistes peuvent être utilisés dans l’élevage du bétail pour améliorer le gain de poids moyen et le rapport graisse/viande.

Une utilisation inappropriée ou illégale peut entraîner la présence de résidus dans les aliments d’origine animale tels que la viande ou le lait, ce qui constitue un risque direct pour la santé des consommateurs. De plus, l’introduction par le fumier de substances hormonales actives dans les eaux de surface et souterraines peut avoir un impact sur les écosystèmes aquatiques. Les résidus d’hormones peuvent également réintégrer la chaîne alimentaire par la consommation d’eau potable et de poisson.

Dans l’Union européenne, l’utilisation d’hormones et de stéroïdes anabolisants comme stimulateurs de croissance dans l’élevage est totalement interdite, les résidus faisant l’objet de programmes de surveillance (règlements 96/22/CE, 2008/97/CE et 2003/74/CE). L’utilisation thérapeutique de certaines hormones à des fins vétérinaires est cependant autorisée. En dehors de l’Europe, leur utilisation étant considérée sans risque par les autorités locales, hormones et anabolisants peuvent être administrés en toute légalité comme agents d’engraissement.

Androgènes

Les androgènes sont des hormones stéroïdiennes naturelles ou synthétiques permettant de stimuler ou de contrôler le développement et le maintien des caractéristiques masculines en se liant aux récepteurs des androgènes. En plus de la testostérone naturelle, le groupe des androgènes comprend de nombreuses molécules synthétiques. La viande et le lait des animaux traités par androgènes peuvent contenir des résidus de médicaments. Nos systèmes de test permettent de détecter les résidus d’androgènes de manière fiable.

Testostérone

La testostérone est une hormone stéroïdienne masculine naturelle qui stimule le développement et le maintien des caractéristiques masculines. En raison de son utilisation illégale (à des fins d’engraissement des bovins, par exemple), la limite de détection fixée par la loi dans le plan allemand de contrôle des résidus est <0,1 μg/kg (ppb) dans le plasma bovin par HPLC-SP et GC-MS. Sensible et économique, le test ELISA RIDASCREEN peut être utilisé à des fins de dépistage. La limite de détection de cette méthode est de 0,02 μg/kg dans le plasma bovin. Le temps d’incubation du test est de 2 heures et 30 minutes, ce qui permet un rendement élevé et une réponse rapide.

Méthyltestostérone

Les effets anabolisants de la méthyltestostérone (17α-méthyltestostérone) sont comparables à ceux de la testostérone, qui est une hormone sexuelle masculine naturelle. La méthyltestostérone est une hormone stéroïdienne synthétique qui, comme la testostérone, est utilisée illégalement pour l’engraissement des bovins. Elle est, par ailleurs, couramment utilisée en pisciculture pour modifier le sexe des poissons afin d’obtenir des populations entièrement masculines à croissance rapide, beaucoup plus rentables du point de vue économique. La méthode ELISA, rapide et économique, permet aux agences gouvernementales et aux laboratoires de contrôler l’abus de méthyltestostérone. Pour confirmation, il est possible de recourir à des méthodes physicochimiques comme la HPLC et la GC/MS. Dans la plupart des pays de l’Union européenne, l’urine est la matrice choisie pour détecter la présence d’éthinylestradiol ou d’autres stéroïdes anabolisants.

19-nortestostérone

Le 19-nortestostérone (stéroïde anabolisant) est l’un des facteurs de croissance les plus fréquemment trouvés. Les effets anabolisants du 19-nortestostérone sont comparables à ceux de la testostérone mais avec moins d’effets androgènes. En Allemagne, le 19-nortestostérone-décanoate et le 19-nortestostérone-lauréate sont autorisés dans certains cas à des fins vétérinaires. Cependant, l’utilisation illégale de 19-nortestostérone est beaucoup plus fréquente à des fins de dopage dans les sports de haut niveau ou les sports équestres. Il y a quelques années, on constatait l’utilisation croissante de cocktails illégaux à des fins d’engraissement des veaux. Ces cocktails contenaient généralement du 19-nortestostérone-ester. La 19-nortestostérone endogène peut notamment être détectée chez les porcs mâles et les vaches gestantes.

Trenbolone

La trenbolone est un stéroïde anabolisant efficace, xénobiotique et présentant une forte activité androgénique. L’activité génotoxique de cette substance est suspectée mais n’a pas encore été scientifiquement prouvée. Cependant, une transformation cellulaire a été induite en augmentant la concentration de trenbolone lors d’un test effectué sur des « cellules embryonnaires de hamster doré », lesquelles ont faiblement réagi au test d’Ames. Pour augmenter sa demi-vie effective, la trenbolone est administrée sous la forme d’un conjugué ester tel que l’acétate de trenbolone. Les lipases plasmatiques clivent ensuite le groupe ester dans la circulation sanguine en libérant la trenbolone. En Europe, l’utilisation de ce composé est interdite à des fins d’augmentation de la masse musculaire et de l’appétit des animaux d’élevage. Le système ELISA est une excellente méthode de test pouvant être utilisée avec différentes matrices pour le dépistage de grands volumes d’échantillons.

Œstrogènes

Les œstrogènes (ou estrogènes) sont des hormones sexuelles féminines primaires jouant un rôle important dans la régulation de nombreux processus physiologiques du système reproducteur tels que l’ovulation, la fécondation, l’implantation de l’embryon et la lactation. Ils peuvent être produits synthétiquement et sont utilisés comme un médicament. Certains œstrogènes sont utilisés comme stéroïdes. La viande et le lait des animaux traités par œstrogènes peuvent contenir des résidus de médicaments. Les résidus d’œstrogène peuvent être détectés par nos systèmes de test de manière fiable.

Diéthylstilbestrol (DES)

Le diéthylstilbestrol (DES) et l’hexestrol sont des substances du groupe des stilbènes, stéroïdes anabolisants très efficaces présentant une forte activité œstrogénique combinée. Administré à des animaux destinés à la production de viande, le DES a une incidence sur le gain de poids et l’efficacité de la conversion alimentaire. Ces phénomènes sont observés chez les bovins, les poulets et les agneaux. En Europe, l’utilisation d’anabolisants à ces fins est interdite depuis 1986. L’utilisation du DES est spécifiquement interdite dans tous les pays en raison de ses propriétés cancérogènes. Les systèmes HPLC et GC/MS sont des méthodes physicochimiques permettant d’analyser les stéroïdes anabolisants. Les dosages immunologiques comme la RIA ou l’EIA sont très souvent utilisées comme méthodes de dépistage.

17-bêta-œstradiol

Le 17-bêta-œstradiol est une hormone sexuelle naturelle. Dans le plasma bovin provenant de sang périphérique, les taux de 17-bêta-œstradiol sont très faibles. La concentration en 17-bêta-œstradiol est de l’ordre de 1 à 2 pg/ml chez les veaux et de 1 à 5 pg/ml chez les femelles ayant une activité ovarienne. Les concentrations de l’ordre de 100 à 1000 pg/ml peuvent uniquement être trouvées dans le plasma de femelles gestantes ou d’animaux traités illégalement avec des agents anabolisants.

Éthinylœstradiol

L’éthinylœstradiol est une hormone sexuelle synthétique qui, comme toutes les autres hormones stéroïdiennes naturelles ou synthétiques, est interdite à des fins d’engraissement depuis 1988 au sein de la Communauté européenne. Le système ELISA est une méthode de dépistage rapide et économique permettant de contrôler l’abus d’éthinylœstradiol. Dans la plupart des pays de l’Union européenne, l’urine est la matrice choisie pour détecter la présence d’éthinylestradiol ou d’autres stéroïdes anabolisants.

Zéranol

Le zéranol (alpha-zéaralanol) est un agent anabolisant œstrogénique issu de la mycotoxine zéaralénone. Il est utilisé pour augmenter le gain quotidien moyen de poids vif des ruminants et pour améliorer l’efficacité de la conversion alimentaire. Ce composé n’est cependant pas autorisé comme adjuvant d’engraissement au sein de l’UE. Le zéranol synthétique a une activité œstrogénique environ trois fois supérieure à celle de la zéaralénone. Outre ses effets anabolisants, le zéranol peut induire des signes cliniques d’hyperœstrogénie, une fertilité particulièrement réduite et des troubles du développement. Il n’est donc pas impossible que les éventuels résidus de zéranol résultant d’une utilisation illégale présents dans les tissus comestibles induisent un risque pour les consommateurs.

Progestatifs

Également connus sous le nom de gestagènes ou de progestagènes, les progestatifs sont des hormones sexuelles féminines et une classe d’hormones stéroïdiennes. Ils sont parfois utilisés comme facteurs de croissance dans l’élevage. La viande et le lait des animaux traités par progestatifs peuvent contenir des résidus de médicaments. Nos systèmes de test permettent de détecter les résidus de progestatifs de manière fiable.

Acétylgestagènes

L’acétate de médroxyprogestérone (MPA), la 17-alpha-acétoxyprogestérone, l’acétate de mégestrol et l’acétate de chlormadinone appartiennent au groupe des acétylgestagènes. Connus pour accroître l’efficacité de la production animale, les acétylgestagènes ont, par le passé, été utilisés dans des cocktails illégaux destinés à l’engraissement des veaux. Ces substances ne sont toutefois pas autorisées pour l’engraissement des animaux. Différentes études ont montré que les plus fortes concentrations de résidus d’acétylgestagènes peuvent être observées dans les tissus adipeux. Le MPA, par exemple, ne peut être détecté dans le plasma qu’au bout de quelques jours après administration, mais ne peut être détecté avec précision dans les urines. Après administration, de fortes concentrations de MPA non métabolisé peuvent être détectées dans la graisse des veaux, même au bout de 19 jours.

Acétate de mélengestrol

Les progestatifs synthétiques peuvent être utilisés pour inhiber l’œstrus ou comme traitement de synchronisation après une interruption et pour améliorer la fertilité. Aux États-Unis et au Canada, l’une de ces substances (l’acétate de mélengestrol ou MLGA) est par ailleurs utilisée comme additif alimentaire pour favoriser la croissance des génisses. La dose admissible est de 0,5 mg par jour et par tête, ingérée sous la forme d’un aliment prémélangé. Son mode d’action anabolisante n’est pas clair mais il stimule la synthèse ovarienne de l’œstradiol (stéroïde anabolisant endogène), et peut avoir des effets secondaires androgéniques. Le MLGA figure parmi les progestatifs synthétiques les plus actifs. Sa bioactivité orale est, respectivement, environ 10 ou 100 fois plus élevée que l’activité des progrestatifs suivants : acétate de chlormadinone (CMA) ou acétate de médroxyprogestérone (MPA). Administré par voie parentérale, le MLGA présente une activité hormonale encore 125 fois plus élevée que celle de la progestérone. Compte tenu de ses propriétés fortement lipophiles, le MLGA s’accumule 200 fois plus dans la graisse que dans le plasma sanguin. Dans l’Union européenne, l’utilisation d’hormones sexuelles à des fins de stimulation de la croissance est généralement interdite depuis 1988, et l’importation vers l’UE de viande provenant de bovins traités aux hormones est également interdite.

Bêta-agonistes

Les bêta-agonistes sont des dérivés synthétiques des catécholamines naturelles. Ils sont utilisés comme médicaments. La viande et le lait des animaux traités par bêta-agonistes peuvent contenir des résidus de médicaments. On sait que les bêta-agonistes peuvent être utilisés pour obtenir de meilleures performances dans le domaine de la production animale. Ils permettent notamment d’améliorer le rapport viande/graisse des animaux engraissés ou d’accélérer leur croissance. À ce jour, ces composés ne sont toutefois pas approuvés comme adjuvants d’engraissement (facteurs de croissance) au sein de l’UE. En plus de leurs effets lipolytiques et anabolisants, les bêta-agonistes ont des effets relaxants sur les muscles non striés. Ils peuvent donc être utilisés comme agents anti-asthmatiques et tocolytiques. Les résidus de bêta-agonistes résultant d’une utilisation illégale peuvent induire un risque pour les consommateurs. L’utilisation de bêta-agonistes dans la production alimentaire a donc été interdite.

Clenbutérol

Le clenbutérol appartient au groupe des bêta-agonistes. Par rapport à son utilisation thérapeutique, le clenbutérol est administré à des doses 5 à 10 fois supérieures lorsqu’il est utilisé comme adjuvant d’engraissement. Les résidus de clenbutérol résultant d’une utilisation illégale peuvent induire un risque pour les consommateurs.

Ractopamine

La ractopamine appartient au groupe des bêta-agonistes. Utilisée pour obtenir de meilleures performances dans le domaine de la production animale, la ractopamine réduit la graisse, augmente le gain de poids quotidien moyen et améliore l’indice de consommation (IC) des animaux engraissés. Les résidus de ractopamine résultant d’une utilisation illégale peuvent induire un risque pour les consommateurs. Par conséquent, l’utilisation de ractopamine a été interdite dans la plupart des pays.

Vous pourriez également être intéressé par

EuroProxima Florfenicol-amine
 
A competitive enzyme immunoassay for screening and quantitative analysis of Florfenicol-amine in various matrices
EuroProxima Neomycin
 
A competitive enzyme immunoassay for screening and quantitative analysis of neomycin in milk, milk powder, tissue, honey, serum/plasma and urine sa...
EuroProxima Oxytetracycline
 
A competitive enzyme immunoassay for screening and quantitative analysis of oxytetracyclines.

Assistance technique pour les résidus d’anabolisants et d’hormones

Des questions ? Profitez de l’expertise de notre équipe. Nous sommes là pour vous aider, vous et votre entreprise, et assurer votre succès tout au long du processus de test

Start typing and press Enter to search