Depuis le scandale de la viande de cheval, la prise de conscience de l’altération des aliments et de la fraude alimentaire a fortement augmenté.

Les prix et la disponibilité des denrées alimentaires de différentes origines étant très variables, les possibilités de déclaration incorrecte des composants sont légion, tant du point de vue de la qualité que de la quantité. La viande de cheval peut, par exemple, être étiquetée comme du bœuf. De telles fraudes alimentaires peuvent être détectées de manière hautement spécifique et quantifiées relativement grâce à la PCR en temps réel (qui permet par exemple de déterminer le pourcentage de chaque espèce animale par rapport à la quantité totale de viande).

L’indication de l’espèce animale a également toute son importance d’un point de vue religieux (nourriture halal et kascher). Les inspections motivées par les croyances religieuses (présence de porc dans les produits transformés ou contenant de la viande) n’admettent aucun seuil technique. Dans ce genre de cas, les tests doivent être strictement qualitatifs et particulièrement sensibles pour détecter, notamment, la présence de porc. La PCR en temps réel est une méthode de choix. La sensibilité effective des tests appliqués de PCR en temps réel repose sur la présence d’ADN intact, ce qui rend difficile la détection sensible dans les aliments fortement transformés tels que la gélatine.

Cependant, la viande est loin d’être le seul produit sujet à des fraudes. La fraude alimentaire est également très répandue dans les produits laitiers et le poisson. Cliquez sur l’une des catégories suivantes pour en savoir plus sur l’altération d’autres aliments.

Adultération du poisson

Dans l’industrie alimentaire, le fait de glisser des spécimens de qualité moindre parmi les espèces de poissons plus coûteuses ou de les remplacer par des espèces moins chères est une forme connue de fraude. Celle-ci peut se produire accidentellement par manque d’expérience, ou de façon intentionnelle.

En savoir plus sur l’adultération du poisson

Adultération de la viande

La détection des espèces animales dans les produits carnés répond essentiellement à des exigences religieuses (nourriture halal et kascher) et permet également de parer à d’éventuelles tromperies (utilisation de viande de cheval à la place de bœuf, par exemple).

En savoir plus sur l’adultération de la viande

Adultération du lait

Les produits laitiers font souvent l’objet d’adultérations pour des raisons économiques. Par exemple, le lait de chèvre, qui est cher, est mélangé à du lait de vache, moins onéreux.

En savoir plus sur l’adultération du lait

Vous pourriez également être intéressé par

surefood-pcr
SureFood® ANIMAL ID 3plex W...
 
The test detects water buffalo (Bubalis arnee) and beef (Bos taurus) DNA. Each reaction contains an internal amplification control and an internal ...
EuroProxima Bovine Rennet Whey
 
A competitive enzyme immunoassay for screening of the presence of Bovine Rennet Whey in bovine milk and in milk of other species and sources.
EuroProxima Milk Fraud/Bovine
 
A competitive enzyme immunoassay for screening of raw and heated cow’s and buffalo’s milk in the milk and cheese of other species and sources.

Assistance technique pour la fraude alimentaire

Des questions ? Profitez de l’expertise de notre équipe. Nous sommes là pour vous aider, vous et votre entreprise, et assurer votre succès tout au long du processus de test

Start typing and press Enter to search