L’allergie aux arachides est l’une des plus communes et figure, par ailleurs, parmi les allergies alimentaires les plus graves. Même consommées en petites quantités, les arachides sont potentiellement mortelles pour les personnes allergiques.

Conformément à la directive européenne 2007/68/CE, les arachides doivent figurer parmi les ingrédients indiqués sur les emballages dans la mesure où elles font partie des allergènes les plus importants. Les arachides peuvent toutefois se retrouver accidentellement à l’intérieur d’un aliment par contamination croisée. Une contamination accidentelle peut se produire dans les entreprises qui fabriquent des aliments contenant des arachides et d’autres n’en contenant pas. La contamination peut, par exemple, se produire lors de la fabrication de confiseries, d’encas, de produits de boulangerie, de chocolat, de biscuits, de céréales ou de crème glacée. Certains fabricants se protègent en ajoutant l’avertissement suivant à leurs produits : « Peut contenir des traces d’arachides ».

Pour les personnes souffrant d’allergies, il est indispensable d’avoir la certitude qu’un produit alimentaire est réellement exempt d’arachides s’il est indiqué qu’il n’en contient pas. Il est, par conséquent, nécessaire d’inspecter soigneusement les zones de production ainsi que les produits finis.

Choisissez une technologie

Choisissez un paramètre

Start typing and press Enter to search