Formées par des champignons de l’espèce Fusarium, les mycotoxines T-2 et HT-2 appartiennent à un groupe de trichothécènes. Ces toxines sont fréquemment présentes dans les produits agricoles tels que l’avoine, le maïs, l’orge et le blé. Leur présence et leur concentration sont régionales mais peuvent varier considérablement. De par leurs puissants effets cytotoxiques et immunosuppresseurs, les toxines T-2 et HT-2 représentent un risque pour la santé humaine et animale.

La sécurité alimentaire faisant, depuis quelques années, l’objet d’une prise de conscience croissante, des niveaux maximum ont été spécifiés ou recommandés par l’Union européenne concernant certaines substances contenues dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux. Dans ce contexte, les toxines T-2 et HT-2 sont désormais pointées du doigt. Produites par les moisissures, les toxines T-2 et HT-2 peuvent altérer directement les cellules de l’organisme mais aussi nuire au développement des éléments vitaux des cellules. Ce qui peut induire une réduction du poids corporel, une sensibilité accrue aux infections et des troubles de la reproduction.

Ces toxines sont fréquemment détectées dans l’avoine ainsi que dans le maïs, le blé et l’orge. Présentes dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux à base de céréales, les toxines T-2 et HT-2 ont un impact sur les animaux de ferme et les animaux de compagnie consommant des aliments contaminés. Les chats sont particulièrement sensibles à ces contaminations. La consommation d’aliments contaminés peut également avoir des effets sur la santé humaine.

Compte tenu de la large diffusion des champignons mycotoxinogènes, il n’est pas possible d’éviter complètement la contamination des céréales par les toxines T-2 et HT-2. Quant aux contaminations existantes, elles ont tendance à résister aux méthodes ordinaires de traitement des céréales et aux températures élevées.

Des conditions météorologiques défavorables favorisent également le développement des moisissures responsables de la formation de ces mycotoxines. La fréquence et la forte toxicité des toxines T-2 et HT-2 ont poussé l’Union européenne à émettre, en 2013, des recommandations sur leur concentration maximale dans les aliments destinés à l’alimentation humaine et animale. Il est donc nécessaire d’analyser les céréales de façon exacte et fiable afin de respecter les valeurs indicatives fixées par l’UE. Pour ce faire, nous proposons une large gamme de solutions analytiques.

Les trichothécènes sont une très grande famille de mycotoxines chimiquement apparentées, produites par des moisissures telles que Fusarium, Trichoderma et Trichothecium, entre autres. Les toxines T-2/HT-2 appartiennent au groupe des trichothécènes de type A. Il existe également des trichothécènes de type B, dont le plus important est le Déoxynivalénol (DON).

Vous pourriez également être intéressé par

RIDASCREEN® Ochratoxin A 30/15
 
RIDASCREEN® Ochratoxin A 30/15 is a competitive enzyme immunoassay for the quantitative analysis of ochratoxin A in corn, wheat, barley, rye, rice...
RIDA®QUICK Aflatoxin RQS ECO
 
RIDA®QUICK Aflatoxin RQS ECO is a quantitative immunochromatographic test in a test strip format to determine aflatoxin (sum B1, B2, G1, G2) in cor...
RIDA®QUICK Aflatoxin RQS
 
RIDA®QUICK Aflatoxin RQS is a quantitative immunochromatographic test in strip format for the determination of aflatoxin in corn. Results are eval...

Assistance technique pour les mycotoxines

Des questions ? Profitez de l’expertise de notre équipe. Nous sommes là pour vous aider, vous et votre entreprise, et assurer votre succès tout au long du processus de test

Start typing and press Enter to search